Aller au contenu principal

Télécharger et installer SPX sous Linux

Instructions relatives à l'installation de Linux

Pour installer StorageCraft® ShadowProtect® SPX sur votre système Linux, veuillez vous reporter aux instructions ci-dessous, relatives à votre version de Linux. Les instructions relatives à l'installation de la version d'essai sont identiques à celles de la version complète.

Instructions

  1. Instructions concernant CentOS ou RHEL 7
  2. Instructions concernant CentOS ou RHEL 6
  3. Instructions concernant Ubuntu 18.04
  4. Instructions concernant Ubuntu 16.04
  5. Instructions concernant Ubuntu 14.04

 

CentOS et Red Hat Enterprise Linux (64 bits)

Installer SPX sur CentOS ou RHEL 7

Important : le référentiel EPEL est requis pour installer SPX sur CentOS ou RHEL.

Remarque : SPX prend en charge le DKMS, ce qui vous permet de construire le pilote de snapshot pour le noyau que vous utilisez.

1. Installez le référentiel EPEL. Exécutez la commande :

sudo yum install epel-release

Remarque : la plupart des installations de CentOS et de RHEL incluent les composantes EPEL. Toutefois, si besoin, vous pouvez télécharger et installer manuellement les référentiels EPEL. Allez sur le site de Fedora à l'adresse https://fedoraproject.org/wiki/EPEL pour télécharger le package EPEL. Exécutez ensuite la commande ci-dessus.

Si fprintd-pam est installé, il se peut qu'il entre en conflit avec SPX. Pour éviter ce problème, vous pouvez désinstaller fprintd-pam :

sudo yum remove fprintd-pam -y

Remarque : si cette commande affiche des erreurs, passez à l'étape suivante.

 

2. Installez et configurez notre référentiel StorageCraft sur le système. Vous ne devrez effectuer cette tâche qu'une seule fois.

Ouvrez un terminal et saisissez la commande suivante :

wget https://downloads.storagecraft.com/spx/CentOS7/storagecraft-repo-latest.rpm -O storagecraft-repo-latest.rpm
sudo yum install storagecraft-repo-latest.rpm -y

 

3. Installer les en-têtes de noyau requis pour l'installation de DKMS.

Ce package contient les en-têtes de noyau :

kernel-devel

Pour installer kernel-devel, utilisez la commande suivante pour vous assurer que vous avez vos en-têtes :

sudo yum install kernel-devel-$(uname -r)

En cas d'échec (pour cause de verrouillage dans Vault), vous devez télécharger manuellement le package kernel-devel depuis Vault : http://archive.kernel.org/centos-vault/

 

4. Installez SPX et le pilote de snapshot, ainsi que le DKMS :

sudo yum install spx kmod-stcvsm-dkms 

Remarque : la ligne de commande ci-dessus effectue une installation propre de SPX. Si SPX et un pilote de snapshot sont déjà installés, une installation manuelle unique du DKMS requise.

Pour installer le DKMS uniquement :

sudo yum install kmod-stcvsm-dkms

Important : cela suppose que le bon package kernel-devel ait été installé. À défaut, il se peut que CentOS installe kernel-bug-devel, ce qui causera l'échec du snapshot.

 

5. Pour vérifier que la dernière version de SPX est installée, procédez comme suit :

rpm -qi spx

 

6. Démarrez le service : 

sudo systemctl start spx

 

7. Ajoutez l'utilisateur actuel au nouveau groupe de gestion SPX que vous venez de créer :

sudo /usr/bin/gpasswd -a $USER spx

 

8. Pour ouvrir la console :

  • Sélectionnez Applications > Outils système > ShadowProtect SPX pour ouvrir l'interface utilisateur SPX à partir de l'interface graphique.
  • Pour ouvrir l'interface à partir du terminal, la commande est :
        /opt/StorageCraft/spx/bin/spx_gui

 

Le package repo rpm StorageCraft n'a besoin d'être installé qu'une seule fois. Installez ensuite les builds suivants en utilisant les commandes ci-dessous :

sudo yum update spx

Si un message d'erreur s'affiche et indique qu'il existe un conflit avec un package, supprimez-le à l'aide de la commande suivante :

sudo yum remove <packagename>

Recommencez ensuite l'installation.

Installer SPX sur CentOS ou RHEL 6

Important : le référentiel EPEL est requis pour installer SPX sur CentOS ou RHEL.

Remarque : SPX prend en charge le DKMS, ce qui vous permet de construire le pilote de snapshot pour le noyau que vous utilisez.

1. Installez le référentiel EPEL. Exécutez la commande :

sudo yum install epel-release

Remarque : la plupart des installations de CentOS et de RHEL incluent les composantes EPEL. Toutefois, si besoin, vous pouvez télécharger et installer manuellement les référentiels EPEL. Allez sur le site de Fedora à l'adresse https://fedoraproject.org/wiki/EPEL pour télécharger le package EPEL. Exécutez ensuite la commande ci-dessus.

Si fprintd-pam est installé, il se peut qu'il entre en conflit avec SPX. Pour éviter ce problème, vous pouvez désinstaller fprintd-pam :

sudo yum remove fprintd-pam -y

Remarque : si cette commande affiche des erreurs, passez à l'étape suivante.

 

2. Installez et configurez notre référentiel StorageCraft sur le système. Vous ne devrez effectuer cette tâche qu'une seule fois.

Ouvrez un terminal et saisissez la commande suivante :

wget https://downloads.storagecraft.com/spx/CentOS6/storagecraft-repo-latest.rpm -O storagecraft-repo-latest.rpm
sudo yum install storagecraft-repo-latest.rpm -y

 

3. Installer les en-têtes de noyau requis pour l'installation de DKMS.

Ce package contient les en-têtes de noyau :

kernel-devel

Pour installer kernel-devel, utilisez la commande suivante pour vous assurer que vous avez vos en-têtes :

sudo yum install kernel-devel-$(uname -r)

En cas d'échec (pour cause de verrouillage dans Vault), vous devez télécharger manuellement le package kernel-devel depuis Vault : http://archive.kernel.org/centos-vault/

 

4. Installez SPX et le pilote de snapshot, ainsi que le DKMS :

sudo yum install spx kmod-stcvsm-dkms 

Remarque : la ligne de commande ci-dessus effectue une installation propre de SPX. Si SPX et un pilote de snapshot sont déjà installés, une installation manuelle unique du DKMS requise.

Pour installer le DKMS uniquement :

sudo yum install kmod-stcvsm-dkms

Important : cela suppose que le bon package kernel-devel ait été installé. À défaut, il se peut que CentOS installe kernel-bug-devel, ce qui causera l'échec du snapshot.

 

5. Pour vérifier que la dernière version de SPX est installée, procédez comme suit :

rpm -qi spx

 

6. Démarrez le service : 

sudo start spx

 

7. Ajoutez l'utilisateur actuel au nouveau groupe de gestion SPX que vous venez de créer :

sudo /usr/bin/gpasswd -a $USER spx

 

8. Pour ouvrir la console :

  • Sélectionnez Applications > Outils système > ShadowProtect SPX pour ouvrir l'interface utilisateur SPX à partir de l'interface graphique.
  • Pour ouvrir l'interface à partir du terminal, la commande est :
        /opt/StorageCraft/spx/bin/spx_gui

 

Le package repo rpm StorageCraft n'a besoin d'être installé qu'une seule fois. Installez ensuite les builds suivants en utilisant les commandes ci-dessous :

sudo yum update spx

Si un message d'erreur s'affiche et indique qu'il existe un conflit avec un package, supprimez-le à l'aide de la commande suivante :

sudo yum remove <packagename>

Recommencez ensuite l'installation.

Ubuntu (64 bits)

Installez SPX sur Ubuntu 18.04

Remarque : SPX prend en charge le DKMS, ce qui vous permet de construire le pilote de snapshot pour le noyau que vous utilisez.

1. Installez et configurez notre référentiel StorageCraft sur le système. Vous ne devrez effectuer cette tâche qu'une seule fois. Il vous suffit de lancer une mise à jour sur SPX après avoir défini le référentiel.

Ouvrez un terminal et saisissez la commande suivante :

wget https://downloads.storagecraft.com/spx/Ubuntu18.04/storagecraft-repo-latest.deb -O storagecraft-repo-latest.deb
sudo dpkg -i storagecraft-repo-latest.deb
sudo apt-get update

Remarque : la commande ci-dessus installe une copie de la clé de signature publique du référentiel StorageCraft sur le système de fichiers, et l'ajoute automatiquement à l'apt keystore de votre machine Ubuntu. Une copie de cette clé est disponible à l'adresse suivante : http://downloads.storagecraft.com/spx/Ubuntu18.04/stc/repository.key


2. Installer les en-têtes de noyau requis pour l'installation de DKMS.

Packages requis :

gcc version 5
kernel headers

Processus d'installation :

sudo apt install gcc-5-base
sudo apt install linux-headers-$(uname -r)

 

3. Installez SPX et le pilote de snapshot, ainsi que le DKMS :

sudo apt install spx kmod-stcvsm-dkms

Remarque : la ligne de commande ci-dessus effectue une installation propre de SPX. Si SPX et un pilote de snapshot sont déjà installés, une installation manuelle unique du DKMS requise.

Pour installer le DKMS uniquement :

sudo apt install kmod-stcvsm-dkms

Important : Lorsque vous passez à un nouveau noyau, assurez-vous que les en-têtes sont installés, et que le DKMS compilera un nouveau pilote pour vous.

 

4. Pour vérifier que la dernière version de SPX est installée, exécutez :

dpkg-query --show spx*

 

5. Ajoutez l'utilisateur actuel au groupe de gestion SPX :

sudo /usr/bin/gpasswd -a $USER spx

 

6. Vérifiez que le service exécute :

sudo systemctl status spx

 

7. Pour ouvrir la console :

  • Utilisez Rechercher pour localiser l'icône SPX
  • Pour ouvrir l'interface à partir du terminal, utilisez la commande :
        /opt/StorageCraft/spx/bin/spx_gui

Le package repo deb StorageCraft n'a besoin d'être installé qu'une seule fois. Installez ensuite les builds suivants en utilisant les commandes ci-dessous :

sudo apt-get update
sudo apt-get install spx

Ubuntu (64 bits)

Installez SPX sur Ubuntu 16.04

Remarque : SPX prend en charge le DKMS, ce qui vous permet de construire le pilote de snapshot pour le noyau que vous utilisez.

1. Installez et configurez notre référentiel StorageCraft sur le système. Vous ne devrez effectuer cette tâche qu'une seule fois. Il vous suffit de lancer une mise à jour sur SPX après avoir défini le référentiel.

Ouvrez un terminal et saisissez la commande suivante :

wget https://downloads.storagecraft.com/spx/Ubuntu16.04/storagecraft-repo-latest.deb -O storagecraft-repo-latest.deb
sudo dpkg -i storagecraft-repo-latest.deb
sudo apt-get update

Remarque : la commande ci-dessus installe une copie de la clé de signature publique du référentiel StorageCraft sur le système de fichiers, et l'ajoute automatiquement à l'apt keystore de votre machine Ubuntu. Une copie de cette clé est disponible à l'adresse suivante : http://downloads.storagecraft.com/spx/Ubuntu16.04/stc/repository.key


2. Installer les en-têtes de noyau requis pour l'installation de DKMS.

Packages requis :

gcc version 5
kernel headers

Processus d'installation :

sudo apt install gcc-5-base
sudo apt install linux-headers-$(uname -r)

 

3. Installez SPX et le pilote de snapshot, ainsi que le DKMS :

sudo apt install spx kmod-stcvsm-dkms

Remarque : la ligne de commande ci-dessus effectue une installation propre de SPX. Si SPX et un pilote de snapshot sont déjà installés, une installation manuelle unique du DKMS requise.

Pour installer le DKMS uniquement :

sudo apt install kmod-stcvsm-dkms

Important : Lorsque vous passez à un nouveau noyau, assurez-vous que les en-têtes sont installés, et que le DKMS compilera un nouveau pilote pour vous.

 

4. Pour vérifier que la dernière version de SPX est installée, exécutez :

dpkg-query --show spx*

 

5. Ajoutez l'utilisateur actuel au groupe de gestion SPX :

sudo /usr/bin/gpasswd -a $USER spx

 

6. Vérifiez que le service exécute :

sudo systemctl status spx

 

7. Pour ouvrir la console :

  • Utilisez Rechercher pour localiser l'icône SPX
  • Pour ouvrir l'interface à partir du terminal, utilisez la commande :
        /opt/StorageCraft/spx/bin/spx_gui

Le package repo deb StorageCraft n'a besoin d'être installé qu'une seule fois. Installez ensuite les builds suivants en utilisant les commandes ci-dessous :

sudo apt-get update
sudo apt-get install spx

Installer SPX sur Ubuntu 14.04

Remarque : SPX prend en charge le DKMS, ce qui vous permet de construire le pilote de snapshot pour le noyau que vous utilisez.

1. Installez et configurez notre référentiel StorageCraft sur le système. Vous ne devrez effectuer cette tâche qu'une seule fois. Il vous suffit de lancer une mise à jour sur SPX après avoir défini le référentiel.

Ouvrez un terminal et saisissez la commande suivante :

wget https://downloads.storagecraft.com/spx/Ubuntu14.04/storagecraft-repo-latest.deb -O storagecraft-repo-latest.deb
sudo dpkg -i storagecraft-repo-latest.deb
sudo apt-get update

Remarque : la commande ci-dessus installe une copie de la clé de signature publique du référentiel StorageCraft sur le système de fichiers, et l'ajoute automatiquement à l'apt keystore de votre machine Ubuntu. Une copie de cette clé est disponible à l'adresse suivante : http://downloads.storagecraft.com/spx/Ubuntu14.04/stc/repository.key

 

2. Installer les en-têtes de noyau requis pour l'installation de DKMS.

Packages requis :

gcc version 4.8
kernel headers

Processus d'installation :

sudo apt install gcc-4.8
sudo apt install linux-headers-$(uname -r)

 

3. Installez SPX et le pilote de snapshot, ainsi que le DKMS :

sudo apt install spx kmod-stcvsm-dkms

Remarque : la ligne de commande ci-dessus effectue une installation propre de SPX. Si SPX et un pilote de snapshot sont déjà installés, une installation manuelle unique du DKMS requise.

Pour installer le DKMS uniquement :

sudo apt install kmod-stcvsm-dkms

Important : Lorsque vous passez à un nouveau noyau, assurez-vous que les en-têtes sont installés, et que le DKMS compilera un nouveau pilote pour vous.

 

4. Pour vérifier que la dernière version de SPX est installée, exécutez :

dpkg-query --show spx*

 

5. Ajoutez l'utilisateur actuel au groupe de gestion SPX :

sudo /usr/bin/gpasswd -a $USER spx

 

6. Vérifiez que le service exécute :

sudo status spx

 

7. Pour ouvrir la console :

  • Utilisez Rechercher pour localiser l'icône SPX
  • Pour ouvrir l'interface à partir du terminal, utilisez la commande :
        /opt/StorageCraft/spx/bin/spx_gui
        

 

Le package repo deb StorageCraft n'a besoin d'être installé qu'une seule fois. Installez ensuite les builds suivants en utilisant les commandes ci-dessous :

sudo apt-get update
sudo apt-get install spx